Montpellier : la grève des salarié·es d’Issue mobilise à plein



Plusieurs dizaines de travailleuses et travailleurs de la structure Issue étaient en grève le jeudi 21 décembre. (DR)

Les salarié·es de l’association montpelliéraine Issue tenaient un piquet de grève devant les locaux de la rue Louise Guiraud, près du cours Gambetta ce jeudi 21 décembre. Le non-renouvellement de quatre CDD dans la structure a mis le feu aux poudres, sur fond de manque de moyens

Rue Louise Guiraud, musique, café, tracts et drapeaux syndicaux étaient de sortie ce jeudi 21 décembre, dès 8h30 du matin. Plusieurs dizaines de salarié.e.s de l’association Issue, qui œuvre dans le secteur social pour la réinsertion et l’aide aux personnes sans-abris et aux précaires, tenaient un piquet de grève.

La participation au mouvement de grève, auquel Le Poing a déjà consacré un article ce mercredi 20 décembre, a été importante. Des salarié·es mobilisé·es du site d’accueil de jour de Richter, tout nouvellement ouvert mais déjà menacé de fermeture, sont venus rendre visite à leurs collègues de Gambetta. “Ici il y a presque tous les travailleur.euses du SAO et de l’acculai de jour de Gambetta, plus d’autres. Certains ont repris le travail après un débrayage de quelques heures, pour ne pas que ça pèse trop sur les finances à l’approche des fêtes”, nous confiait en milieu de matinée, sur le piquet de grève, Mathieu Granat, délégué syndical CGT.

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Le non-renouvellement de quatre CDD au sein l’association a mis le feu aux poudres. Mais les racines de la colère sont plus profondes : le manque de moyens est criant, et engendre de grosses difficultés pour les salarié·es à accomplir leur mission.

“Si la mobilisation est si massive, c’est qu’il y a un énorme raz-le-bol chez les collègues, avec l’impression de ne plus parvenir à accompagner correctement les bénéficiaires.”, témoigne Elsa*…

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Le Poing