19 janvier : la grève sera historique dans les écoles

 

Ce 19 janvier, le niveau de grève dans les écoles sera au moins aussi haut que lors de la précédente bataille contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019.

 

Le Snuipp-FSU, premier syndicat enseignant dans les écoles primaires et maternelles, prévoit 70% de grévistes pour la journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites du 19 janvier. Ce chiffre peut-être estimé deux jours avant la mobilisation car les enseignant•es grévistes du premier degré ont l’obligation de se signaler 48 heures à l’avance. Ce n’est pas le cas dans le second degré, où ils et elles ne sont pas contraint•s de se déclarer gréviste.

Le niveau de grève sera donc historique, c’est-à-dire au moins du même niveau que le 5 décembre 2019, premier jour de la mobilisation contre la retraite à points. Pour rappel, ce jour-là, les enseignant•es, massivement mobilisé•es, étaient en grève à 70% dans le premier degré mais également dans l’enseignement secondaire (collèges, lycées), d’après les chiffres syndicaux. Selon le ministère de l’Éducation Nationale, dont les chiffres sont souvent minorés, les taux de grévistes avoisinaient alors 51,15 % dans le premier degré et à 42,32 % dans le secondaire.

 

« La retraite est une préoccupation majeure pour les enseignants »

 

Depuis, seule une autre journée de grève a atteint un tel niveau. C’était  le 13 janvier 2022. Elle dénonçait la gestion catastrophique de la pandémie de Covid-19 dans les écoles, les collèges et les lycées par le ministre Jean-Michel Blanquer. La réaction épidermique des enseignant•es avait alors fait monter les taux de grévistes à un niveau quasi inédit, avec 75 % de grévistes dans les écoles maternelles et primaires et 62 % dans les collèges et lycées, selon les syndicats.

Pour ce 19 janvier « Le chiffre de 70 % de grévistes n’est pas une surprise car on sent que la question de la retraite est une préoccupation majeure pour les enseignants », a expliqué à l’AFP Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU. Reste à savoir si, comme dans l’éducation, les autres secteurs professionnels seront également massivement en grève ce 19 janvier.

La suite est à lire sur: rapportsdeforce.fr
Auteur: Guillaume Bernard