7 octobre : une occasion pour accélérer la colonisation ?

7 octobre : une occasion pour accélérer la colonisation ?


Le renseignement israélien était informé des semaines à l’avance d’un projet d’assaut du Hamas dont le but était de capturer «200 à 250 otages»


Les justifications qui ont servi, dans les médias du monde entier, à alimenter la violence génocidaire consécutive au 7 octobre tombent les unes après les autres : les femmes enceintes éventrées, les bébés dans les fours, les viols systématiques, etc.

Le récit dominant a consisté à présenter le 7 octobre comme un point de départ absolu, comme si l’histoire avait commencé ce jour là, et il était inacceptable de contextualiser et d’évoquer système colonial israélien dont les Palestiniens font les frais depuis la Nakba. Voilà ce que devaient être ces attaques : une agression purement antisémite qui s’attaquait aux juifs israéliens parce que juifs, et qui a pris par surprise l’État major et le gouvernement Israélien dont le système de défense ultra sophistiqué, ou plutôt sa prison à ciel ouvert, a été mis en échec.

C’est ce dernier élément qui vient de voler en éclat avec les dernières informations de la radio-télévision publique israélienne Kan, et rapportées par Libération. On y apprend que le renseignement israélien était informé d’un projet d’assaut du Hamas dont le but était de capturer «200 à 250 otages». «L’unité 8200, chargée des écoutes, a rédigé le 19 septembre un rapport détaillant des entraînements d’unités d’élite du mouvement islamiste en vue de raids contre des positions militaires et des kibboutz dans le sud du pays. Des responsables du renseignement au sein du commandement militaire sud, chargé de la bande de Gaza, étaient au courant de ce rapport, ajoute le média, citant des responsables anonymes de services de sécurité ».

Ce mémo précise que les entraînements des combattants du Hamas portaient sur l’attaque de bases militaires et le «transfert des soldats captifs aux commandants de compagnie» et…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: Phonax