80 journalistes tués en Palestine : le silence honteux des médias occidentaux

“Chaque jour, nos confrères et consœurs palestinien·nes se mettent en danger pour documenter la situation et informer le monde sur la situation à Gaza”

Au mois de décembre 2023, 200 journalistes ont signé une tribune parue dans l’humanité appelant à la fin des crimes contre Israël envers les journalistes couvrant le conflit à Gaza. Selon les chiffres du CPJ (comité de protection des journalistes), jamais, dans un laps de temps aussi court, autant de journalistes n’avaient été tués dans le simple exercice de leur métier.

Aujourd’hui, la production même de l’information est compromise dans la couverture du conflit Israélo-Palestinien. Alors que certaines infrastructures de presse ont été détruites et dans un contexte de répression afin de pénétrer à Gaza, les journalistes n’ont d’autres choix que de faire appel à des fixeurs ou d’embarquer directement avec l’armée Israélienne afin de rapporter des faits, parfois tronqués, concernant le conflit. Les journalistes gazaoui, quant à eux, ont souvent été qualifiés de terroristes, en ayant commis pour seul crime, de vouloir informer correctement la population.

Afin de parler plus en détail de la situation, nous avons décidé de donner la parole dans notre Face-Cam, à Héléna Berkaoui, rédactrice en chef du Bondy Blog, et co-signataire de la tribune parue dans l’humanité.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média