tableau montrant les votes à l'Assemblée générale sur la résolution appellant à un cessez-le-feu à Gaza.

A l’ONU, l’UE vote majoritairement pour un cessez-le-feu à Gaza

Avec une très large majorité, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté mardi une résolution demandant un « cessez-le-feu humanitaire immédiat » et la « libération sans condition de tous les otages ». Cette fois, malgré quelques voix dissonantes, l’Union européenne s’est montrée plus unie que lors du vote précédent sur la situation à Gaza.

Elle a été adoptée à une large majorité de 153 voix pour, 10 contre et 23 abstentions.

Une majorité pour la résolution au sein de l’Union européenne

Parmi les 27 membres de l’Union européenne (UE), deux ont voté contre, l’Autriche et la République Tchèque. Dix-sept, donc une majorité, ont voté en faveur de la résolution. Les huit autres se sont abstenus.

L’UE était apparue beaucoup plus divisée lors de l’adoption le 27 octobre d’une première résolution, qui demandait une « trêve » et non pas un cessez-le-feu. A ce moment-là, huit seulement des États membres de l’UE avaient voté pour, quatre contre et 15 s’étaient, abstenus.

L’ambassadeur Alexander Marshik, représentant de l’Autriche, l’un des deux pays de l’UE à s’être opposé cette résolution, a estimé que « Cette résolution est insuffisante à bien des égards, notamment en ce qui concerne le droit d’Israël à garantir la sécurité de ses citoyens et à désigner le groupe terroriste responsable de la prise d’otages ». L’Autriche avait proposé un amendement au texte qui a été rejeté.

RÉSOLUTION DU 12 DEC. demandant un « cessez-le-feu humanitaire » RÉSOLUTION DU 27 OCTOBRE demandant « une trêve »
ALLEMAGNE ABST ABST
AUTRICHE CONTRE CONTRE
BELGIQUE POUR POUR
BULGARIE ABST ABST
CHYPRE POUR ABST
CROATIE POUR CONTRE
DANEMARK POUR ABST
ESPAGNE POUR POUR
ESTONIE POUR ABST
FINLANDE POUR ABST
FRANCE POUR POUR
GRÈCE POUR ABST
HONGRIE ABST CONTRE
ITALIE ABST ABST
IRLANDE POUR POUR
LITUANIE ABST ABST
LETTONIE POUR ASBT
LUXEMBOURG POUR POUR
La suite est à lire sur: unric.org
Auteur: onufrance