A Marseille, rejoignons les actions contre Carrefour le 17 février : contre la colonisation en Palestine et pour une agriculture paysanne et solidaire

Voilà plus de 100 jours qu’Israel bombarde le peuple palestinien, intensifiant sa politique coloniale de peuplement et d’accaparement des terres palestiniennes. Le bilan est accablant : plus de 30 000 mort·e·s, dont une majorité de femmes et d’enfants, des dizaines de milliers de blessé·e·s, 109 journalistes tués, 100 personnels de l’ONU tué.e.s. Aucune règle ne semble désormais restreindre la violence de l’armée israélienne qui rase toutes les habitations, réduit en cendres hôpitaux, écoles et universités, bombarde les représentations diplomatiques et empêche l’aide humanitaire de circuler. L’impunité du gouvernement israelien et des exactions des colons est rendue possible par le soutien complice des États occidentaux impérialistes, d’un complexe militaro-industriel et de multinationales prêts à capitaliser sur la situation.

Depuis le 7 octobre, à Marseille, des manifestations ont lieu chaque semaine en solidarité avec la résistance anticoloniale du peuple palestinien. Bien que depuis le début, elles aient été réprimées (amendes, gardes à vue, perquisitions) dans une ambiance par ailleurs teintée d’islamophobie, et interdites pendant près d’un mois, elles rassemblent aujourd’hui plusieurs milliers de personnes à Marseille et ailleurs. La lutte doit continuer et la mobilisation grandir !

Ce samedi 17 février, nous rejoignons l’appel national à actions contre Carrefour et l’appel de BDS-Marseille et d’Urgence Palestine Marseille à se rassembler.

Carrefour est une entreprise multinationale basée en France et contre laquelle existe une campagne internationale de boycott, initiée à l’appel du peuple palestinien et relayée par BDS. Suite à des accords passés avec la société israélienne Electra Consumers Products et sa filliale Yenot Bitan, Carrefour installe actuellement de nouvelles infrastructures au sein des colonies en Cisjordanie occupée, en dépit du droit international….

La suite est à lire sur: mars-infos.org
Auteur: