Agression de Samara: trois mineurs mis en examen pour tentative d'homicide volontaire

Trois jours après l’agression de Samara, 13 ans, devant son collège à Montpellier mardi, trois mineurs de 14 et 15 ans qui ont reconnu avoir frappé l’adolescente ont été mis en examen vendredi soir pour « tentative d’homicide volontaire » et placés sous contrôle judiciaire.

Selon le parquet, qui n’évoque aucune dimension religieuse, ce déferlement de violence aurait son origine dans les « invectives » entre élèves sur les réseaux sociaux.

Ces trois mineurs, une jeune fille de 14 ans élève comme Samara au collège Arthur-Rimbaud, dans le quartier populaire de La Mosson-La Paillade, et deux garçons de 14 et 15 ans scolarisés dans d’autres établissements de la ville, avaient été interpellés et placés en garde à vue mercredi.

Le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Belargent, avait requis le placement en détention provisoire du plus âgé des trois agresseurs, « suspecté d’avoir porté les coups les plus violents » à Samara, qui est désormais sortie du coma. Cette demande a donc été rejetée par le juge des libertés et de la détention.

Réagissant à ce drame ainsi qu’à l’agression d’un autre adolescent, Shamseddine, 15 ans, jeudi près de son collège, à Viry-Châtillon (Essonne), mais avant que le décès de ce jeune garçon soit connu, Emmanuel Macron a appelé vendredi à ce que l’école reste « un sanctuaire » face à « une forme de violence désinhibée chez nos adolescents ».

Le chef de l’Etat est cependant resté très prudent sur les causes et circonstances de ces deux agressions, à chaque fois hors de l’enceinte scolaire: « Je ne sais pas si l’école est liée à ça » et « je ne veux pas qu’on fasse des raccourcis peut-être excessifs ».

Avant même ces mises en examen, la rectrice de l’académie de Montpellier, Sophie Béjean, « a décidé d’engager immédiatement les procédures disciplinaires » à l’encontre de ces trois élèves, a indiqué l’académie dans un communiqué vendredi après-midi,…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: