Alliance avec Israël : pourquoi la monarchie du Maroc réprime ses opposants

Un Marocain du nom d’Abdul Rahman Zankad a été condamné à cinq ans de prison, après avoir été arrêté au mois de mars. Qu’est-ce qui lui est reproché ? D’avoir publié sur Facebook des messages critiquant les liens diplomatiques entre son pays et Israël, qui existent depuis 2020 et n’ont pas été remis en cause depuis l’intervention sanglante qui a déjà tué plus de 30 000 personnes dans la bande de Gaza, après l’assaut meurtrier du Hamas en territoire israélien le 7 octobre 2023.
Abdul Rahman Zankad, membre d’une mouvance islamiste non autorisée mais tolérée par le pouvoir, a été reconnu coupable d’insulte à une institution constitutionnelle et d’incitation. Il devra également payer une amende de 5000 dollars.

De fait, ce petit feuilleton judiciaire nous rappelle le caractère délicat de l’évocation des liens entre le royaume chérifien et l’État d’Israël. Et pourtant, ces liens sont profonds et anciens. Le journaliste Quentin Müller, rédacteur en chef adjoint à Marianne, a enquêté sur ces liens.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média