Altice USA se casse la gueule mais son patron empoche plus de 80 millions d’euros

On peut le prendre au mot. Car si l’on en croit des documents des #DrahiLeaks, la rémunération de Dexter Goei n’est pas du tout en rapport avec la performance boursière d’Altice USA. – qui, après avoir perdu 88 % depuis 2017, a encore vu son cours baisser de 71 % sur un an (au 14 décembre 2022)…

Remontons à la maison-mère au Luxembourg : en 2018 par exemple, Dexter Goei engrange un package global de 30 626 759 euros, selon la valeur à date des actions qui lui sont offertes. En 2017, le total était de 52,258 millions.

L’un de ses contrats de travail, rédigé en 2014 pour un poste de chief executive officer (il a ce titre pour plusieurs entreprises au fil de sa carrière dans le groupe), prévoyait 300 000 euros de rémunération sur douze mois et un bonus maximum de 1,2 millions, cette fois indexé sur les performances. Ce package s’entend hors rémunérations en titres.

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast info