Angleterre: les médecins démarrent leur grève d'une longueur inédite

Les « junior doctors », médecins au statut proche de celui des internes en France, ont démarré mercredi matin en Angleterre leur mouvement de grève de six jours, une longueur inédite pour le système de santé public britannique déjà à bout de souffle.

Ce mois de janvier pourrait être « l’un des pires débuts d’année » que le NHS, le système de santé public britannique, a connu, a averti un responsable du NHS, Stephen Powis, qui a appelé les malades à ne pas renoncer aux soins pour autant.

Après trois jours de grève avant Noël et de nombreux autres débrayages ces derniers mois, les jeunes médecins, qui réclament des augmentations de salaire, durcissent leur mobilisation après les fêtes de fin d’année, faute d’accord trouvé avec le gouvernement face à la crise provoquée par l’inflation.

Le mouvement des « junior doctors », qui sont près de 70.000 en Angleterre, a débuté à 7H (locales et GMT) mercredi matin et prendra fin le mardi suivant à la même heure.

Cette nouvelle grève intervient alors que le NHS connaît une hémorragie de médecins et peine à résorber les gigantesques listes d’attente pour les patients.

Il été marqué ces derniers mois par une série de grèves historiques de diverses catégories de son personnel, dont pour la première fois les infirmières.

Le NHS s’est inquiété des conséquences de ce mouvement en pleine période hivernale, expliquant que la « quasi-totalité des soins de routine seront perturbés » avec une priorité donnée aux soins d’urgence.

« Cette action aura non seulement un impact énorme sur les soins planifiés, mais elle s’ajoute à une série de pressions saisonnières telles que le Covid, la grippe et les absences du personnel pour cause de maladie, qui affectent la manière dont les patients sont pris en charge dans les hôpitaux », a déploré dans un communiqué Stephen Powis, directeur médical de NHS England.

Rendez-vous annulés

Un « junior doctor » gagne environ 32.000 livres…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: