Anticor privé de son agrément entre noël et nouvel an !

Entre noël et nouvel an, le gouvernement français n’a pas renouvelé l’agrément permettant à l’association Anticor d’intervenir dans des dossiers de lutte contre la corruption. Une décision qualifiée de « cadeau de Noël aux corrupteurs » par l’ONG, qui va la contester devant la justice administrative. A l’heure où la corruption reste un des fléaux de notre vie économique …

Dans ce clip vidéo de 1′, Bruno Solo et Benoît Allemane rappellent la lutte  contre la corruption menée en France par l’association Anticor, une corruption dont le coût est estimé à 120 milliards d’euros par an pour la France …


La présidente de l’association, Elise Van Beneden, était invitée le 28 décembre 2023 sur le plateau de France 24 . Une vidéo de 5’43″…

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas renouvelé l’agrément permettant à l’association Anticor d’intervenir dans des dossiers de lutte contre la corruption et d’atteinte à la probité. Publié par France 24 le 27/12/2023

Les avocats d'Anticor Jean-Baptiste Soufron (à gauche), Jérôme Karsenti (au centre) et Élise Van Beneden (à droite), le 4 octobre 2022, lors d'une conférence de presse à Paris.
Les avocats d’Anticor Jean-Baptiste Soufron (à gauche), Jérôme Karsenti (au centre) et Élise Van Beneden (à droite), le 4 octobre 2022, lors d’une conférence de presse à Paris. © Geoffroy Van Der Hasselt, AFP

L’ONG anticorruption, qui avait déposé en juin une nouvelle demande d’agrément après l’annulation du précédent par la justice, n’a pas reçu de réponse ; ceci équivaut à une « décision implicite de refus », selon une source au ministère des Affaires étrangères.Cette décision « peut faire l’objet d’un recours devant la même justice administrative, qui pourra statuer sur son bien-fondé », a précisé cette source. « La possibilité pour cette association comme pour d’autres de signaler des dossiers à la justice et de porter plainte reste intacte », a-t-elle…

La suite est à lire sur: www.prendreparti.com
Auteur: Claude Morizur