Appel aux anarchistes à participer aux manifestations du 24 février

En Ukraine, comme en Palestine, un empire génocidaire refuse de reculer devant la volonté de subjuguer totalement un peuple dominé malgré des appels incessants à un cessez-le-feu. Alors qu’on s’approche des deux ans du début de l’invasion totale lancée par le régime de Poutine, nous avons choisi de traduire un appel diffusé par le site anarchiste bélarusse Pramen incitant nos camarades à se montrer solidaires des ukrainien.es résistant toujours à l’invasion russe. Sur le site de Pramen, cet appel peut aussi être lu en bélarusse, russe, polonais et anglais.

Nous nous approchons du deuxième anniversaire de l’invasion totale de l’Ukraine par l’empire russe. Des centaines de milliers de personnes sont mortes sacrifiées à l’idée d’un « monde russe » qui consiste à restaurer la puissance militaire et politique de Moscou en Europe de l’Est. Les espoirs d’une défaire imminente de la Russie et de la chute de l’empire se font désormais rares à la fois parmi les militant.es à l’intérieur de l’Ukraine et en dehors. D’un côté, les alliés économiques et politiques de Poutine ont appuyé la machine de guerre de Kremlin suffisamment pour que l’invasion puisse se poursuivre. D’un autre côté, des appels de plus en plus fréquents à un cessez-le-feu de la part de tous les bords politiques (y compris celui de la gauche) ont seulement augmenté la pression sur les élites politiques désirant voir la défaite de la Russie en Ukraine et ont ainsi miné le soutien militaire occidental aux Ukrainien.nes résistant à l’invasion.

Cette année, nous avons pu nous rendre compte du fait que ni les pays occidentaux, ni l’opposition libérale russe n’étaient intéressés de voir chuter l’empire russe. Les risques associés à ce scénario dépassent toute possibilité de mettre fin à la guerre et de libérer les habitant.es de la Russie ainsi que celleux des territoires occupés par la Russie. Evidemment, il y a…

La suite est à lire sur: labogue.info
Auteur: