Appel du 18 juin 2024, par le peuple de Gaule (réfractaire)

En ce 18 juin 2024, alors que le fascisme semble aux portes du pouvoir dans notre douce France, l’anniversaire de l’appel d’un général cher à notre roman national résonne étrangement avec l’actualité la plus rance. Il paraît que Léon Blum se retourne dans sa tombe ? Plus sûrement, le général de Gaulle s’il revenait parmi nous se croirait quant à lui dans la cinquième dimension. Fort de cette conviction, nous, peuple de Gaule (réfractaire), avons pondu une version actualisée et antifasciste de ce fameux appel du 18 juin. Siamo tutti frontpopularisti !


« Les gouvernant∙es qui, depuis trop d’années, sont à la tête de la nation française, ont formé un projet. Ce projet, anticipant la défaite de nos classes populaires, s’est construit en rapport avec les extrêmes droites pour neutraliser nos combats.

Certes, nous avons été, nous sommes submergé∙es par la force politicarde, policière et médiatique de ces deux ennemis.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les reniements, les compromissions, l’omniprésence médiatique des extrêmes droites qui nous font reculer. Ce sont nos gouvernants qui ont orchestré les reniements, les compromissions, l’omniprésence médiatique des extrêmes droites au point de les amener là où elles en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la République. Hardi, déterminé, confiant, un Front populaire peut mettre à bas nos ennemis coalisés, et faire venir la victoire du peuple.

Car la République n’est pas seule ! Elle n’est pas vaincue ! Elle n’est pas morte ! Elle a une longue histoire derrière elle. Elle peut faire bloc avec toutes les forces émancipatrices qui tiennent tête et continuent la lutte. Elle peut, comme en 1871 ou en 1936, puiser sans limites dans l’immense…

La suite est à lire sur: ricochets.cc
Auteur: