Aprem autour des personnes trans' en prison

Salut !

On est un groupe mixte de personnes trans et cis, à majorité trans. On a envie de se retrouver lors d’une après-midi de partage d’infos, d’échange et de discussion autour des personnes trans enfermées en prison, et plus largement parler du rapport à la répression quand on est trans.

On te propose de se retrouver le samedi 5 Juin 2021, à Toulouse, à partir de 14h. On a décidé de faire cette après midi en mixité, y compris mec cis hétéro. Par contre, on proposera à certains moments des temps en non-mixité entre personnes trans. L’entrée sera à prix libre, en soutien au collectif de Solidarité à Jennifer. L’évènement se déroulera dans un lieu à 5 minutes à pieds du métro jolimont (ligne A), avec une côte à monter. Pour avoir l’adresse du lieu, écris nous à 5juin@riseup.net. Pour accéder à l’espace intérieur, il y a 5 marches à monter, et l’entrée est pavée de galets. On sera à l’entrée pour t’accueillir, te présenter le lieu et la journée.

Programme :
14h30 ouverture
15h présentation, infos, questions
16h15 petits groupes de discussion avec différentes thématiques
18h30 point information sur la situation de Jennifer et écriture de lettres à des personnes trans incarcérées (à voir si on modifie les horaires)
20h30 fin de la journée

Exemples de thématiques proposées :

  • Nos peurs/expériences concernant la répression et la prison en non-mixité trans
  • Comment lutter pour une amélioration des droits de personnes trans enfermées, tout en étant contre toutes les prisons
  • Penser la solidarité envers les personnes trans confrontées à la répression ou enfermées en taule
    Certaines discussions se feront sur la base de l’écoute d’une émission radio / lecture d’un texte.

En parallèle, il y aura aussi un infokiosque, un goûter et des boissons (sans alcool).

Pourquoi cette aprem alors ? Parce qu’on a remarqué que les vécus spécifiques des personnes trans emprisonnées sont souvent invisibilisés, que ce soit dans la société mainstream, dans les milieux politisés, y compris féministe et queer, ou au sein des luttes anticarcérales. On a trouvé quelques récits de personnes trans, notamment aux Etats-Unis, mais peu ou pas en france et/ou en français. Dans les milieux militants français, d’un côté les ressources parlent presque exclusivement de personnes cis, et tendent à héroïser les mec cis hétéros blancs prisonniers. De l’autre côté, les réalités des personnes trans avec la répression et la prison sont très peu prises en compte dans les…

La suite est à lire sur: iaata.info
Auteur: IAATA