Assises de Bobigny : « Affaire Théo », après les violences, les dénégations policières

Le 2 février 2017, une violente interpellation laisse Théodore Luhaka mutilé dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. Sept ans plus tard, trois fonctionnaires de police comparaissent devant les assises de Seine-Saint-Denis depuis ce mardi – jusqu’à la…

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast