Au commencement était le projet sioniste — PERSONNE

Au commencement était le projet sioniste,Qui prétendait avoir des buts pacifistes. (1)Qu’un pays ne saurait être coloniséAvec le consentement de ceux qui y sont nés,Était une évidence comprise par les pionniers.Qu’importe que les indigènes fussent civilisés,Ou qu’ils fussent culturellement arriérés, (2)Ils résisteraient avec la même cruauté.

Au commencement était l’immigration juive,Financée par les premières institutions :Fonds national juif (1901), Banque coloniale juive (1898).Encouragé par Balfour, sa Déclaration (1917),Fut établi cet avant-poste face à l’Asie,Comme sentinelle avancée contre la barbarie. (3)Les kibboutz, les caisses de retraite, les compagniesFurent du sionisme la version adoucie.Mais déjà le sionisme révisionnistePerpétrait ses premiers attentats terroristes (1933).

Les disciples de Jabotinsky, fascinésPar la violence, eurent des fascistes les traits. (4)Et chez Mussolini, le Betar s’entraîna,En 37, l’Irgoun, les crimes, multiplia.La vie d’un Arabe ne valait que celle d’un rat : Telles étaient les déclarations de ces gens-là. (5)Les habitants de Deir Yassin furent massacrés (1948),Les occupants de l’hôtel King David tués,Le comte Bernadotte de l’ONU exécuté, (6)Et leurs assassins du groupe Lehi intégrésDans le gouvernement d’Union Nationale, Avant de connaître un échec électoral.

Cette extrême droite juive minoritaire (7)Ne demandait qu’à devenir majoritaire (1977).Après les conquêtes (1967), entre Mer et Jourdain,La moitié des habitants sont Palestiniens.Comment bâtir un État juif pur ethniquement ?Déchaîner la parole, la violence, tout le temps :Les Palestiniens sont comme des Amalécites (8)Raser toutes les habitations, qui les abritent,Ne laisser aucun arbre, aucune descendance,Tuer leur bétail, tuer leurs espérances.

Aux Intifadas (1987 ; 2000), à la Marche du Retour (2018),En guise de réponse la même répression toujours :Tireurs d’élite,…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: PERSONNE