Au Royaume-Uni, une criminalisation « préocuppante » des militants écolos

Aujourd’hui au Royaume-Uni, un activiste pour le climat peut être condamné à six mois de prison simplement pour avoir manifesté pacifiquement dans la rue. Le mouvement écologiste fait en effet l’objet de nouvelles lois liberticides dans le pays.
Les défenseurs de l’environnement peuvent être poursuivis et condamnés en vertu de la nouvelle loi sur la police, la criminalité, les peines et les tribunaux, votée en 2022. Elle redéfinit le délit de « nuisance publique », passible jusqu’à dix ans (…)

Lire la suite


En bref

/
Libertés

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: