« Aux parents qui ont les moyens, le privé. Aux pauvres, un résidu de service public » : les enseignants préparent la grève

Les enseignants du primaire et du secondaire seront en grève le 1er février, à l’appel de cinq syndicats. Au-delà des revendications autour des salaires et des postes supplémentaires, la contestation vise les différentes réformes commencées sous l’égide de Gabriel Attal et que la toute nouvelle ministre de l’Éducation nationale, Amélie Oudéra-Castera, déjà sous le feu des polémiques, promet de poursuivre. 

 

La première rencontre entre la nouvelle ministre de l’Éducation nationale Amélie Oudéra-Castéra et les organisations syndicales, a tourné court. Lundi 15 janvier, les représentants syndicaux ont claqué la porte de son bureau avant la fin de la réunion. « Nous avons dit la colère de la profession. Nous exigeons des excuses publiques. En guise de réponse, pas d’engagements à traiter nos deux chantiers prioritaires : salaires et conditions de travail », a résumé Sophie Vénétitay, secrétaire du SNES-FSU, sur X.

Des excuses publiques réclamées suite à la sortie de la ministre fraîchement élue. Interrogée vendredi 12 janvier sur la scolarisation dans le privé de ses enfants, celle-ci a mis en avant une frustration face aux « paquets d’heures pas sérieusement remplacées » dans le public. Seul l’un de ses enfants est passé dans le public : un semestre, en maternelle ; avant de basculer dans le privé à Stanislas. Surtout, la ministre « pointe des défaillances, mais des défaillances qui sont le résultat de la politique qui a été menée, notamment depuis 2017 », a réagi Sophie Vénétitay sur BFMTV, affirmant que cette déclaration a été vécue comme une « provocation ».

« Cela prouve bien le peu de considération pour l’école publique dont elle est censée assurer l’avenir », réagit de son côté Catherine Prinz, de la CGT Éduc’action. « On est sur une école à deux vitesses : aux parents qui ont les moyens, le privé ; et aux pauvres, un résidu de service public ». Cette…

La suite est à lire sur: rapportsdeforce.fr
Auteur: Maïa Courtois