Béziers : portée nationale, réticences à gauche et absence de FO pour la manif antifasciste du 23 avril

Une manif intersyndicale départementale contre l’extrême droite aura lieu mardi 23 avril à Béziers, en présence de certains secrétaires nationaux. FO Béziers, épinglée pour ses liens avec le maire Robert Ménard, n’y participera pas. D’autres voix à gauche expriment des réticences sur la mobilisation.

Une marche avec une portée nationale

Une intersyndicale composée de la CFDT, de la CGT, de l’UNSA, de l’Union Syndicale Solidaires et de la FSU, soutenue par de nombreux partis politiques et associations, appelle à manifester à Béziers, ville dirigée par Robert Ménard depuis 10 ans, contre l’extrême droite et pour les libertés, le mardi 23 avril.

Le rassemblement devrait avoir une portée nationale, avec la présence annoncée de Sophie Binet, Benoît Teste et Laurent Escure, respectivement à la tête de la CGT, de la FSU et de l’UNSA.

Un an jour pour jour après la plus grande manifestation biterroise contre la réforme des retraites (entre 12 et 17000 personnes le 23 mars 2023), les syndicats dressent dans un communiqué le constat d’une « crise politique et démocratique qui s’accentue, alors que les urgences sociales ne sont pas prises en compte et que les inégalités s’accentuent. » Avant de dénoncer la loi Asile Immigration et « l’imposture sociale d’une extrême droite qui se présente comme représentante des ouvriers.ères, mais ne vote aucun des textes permettant de réduire les inégalités et les injustices. » Pour finalement annoncer « combattre le sentiment d’abandon et de fatalisme qui conduit une partie importante des électeurs.trices à l’abstention. »

Un préavis de grève a été déposé par la FSU Territoriaux 34, couvrant l’ensemble des agent.e.s des collectivités territoriales du département.

La mobilisation commencera dès midi devant la Bourse du Travail de Béziers, sur la place David D’Angers, avec boissons et nourriture. À 13H30 aura lieu une…

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Le Poing