Cessez-le-feu : les manipulations sordides entre Israël et les États-Unis sautent aux yeux — Jonathan COOK

Des milliers d’enfants ont été tués et des milliers d’autres blessés. On estime à plus de 1,9 million le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de la bande de Gaza, dont la moitié sont des enfants. Elles n’ont pas un accès suffisant à l’eau, à la nourriture, au carburant et aux médicaments. Leurs maisons ont été détruites, leurs familles ont été tuées ou séparées.

Les médias occidentaux prétendent que les efforts de l’Occident pour obtenir un cessez-le-feu sont sérieux. Mais il est clair qu’un autre scénario a été écrit à l’avance.

Il n’est pas nécessaire d’être devin pour comprendre que le plan de match israélo-américain pour Gaza se devrait se dérouler comme suit :

1. En public, Joe Biden se montre « exigeant » envers Netanyahou, l’exhortant à ne pas « envahir » Rafah et faisant pression sur lui pour qu’il autorise une plus grande « aide humanitaire » à Gaza.

2. Mais déjà, la Maison Blanche prépare le terrain pour subvertir son propre message. Elle insiste sur le fait qu’Israël a proposé un accord « extraordinairement généreux » au Hamas – un accord qui, selon Washington, équivaut à un cessez-le-feu. Ce n’est pas le cas. Selon les rapports, le mieux qu’Israël ait offert est une « période de calme durable » non définie. Même cette promesse n’est pas fiable.

3. Si le Hamas accepte l’ « accord » et consent à restituer certains des captifs, les bombardements diminuent pendant un court laps de temps mais la famine s’intensifie, justifiée par la détermination d’Israël à remporter une « victoire totale » contre le Hamas – ce qui lui est totalement hors de portée. Cela ne fera que retarder de quelques semaines le passage d’Israël à l’étape 5 ci-dessous.

4. Si, comme cela semble plus probable, le Hamas rejette l’« accord », il sera dépeint comme la partie intransigeante et accusé de chercher à poursuivre la « guerre »….

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Jonathan COOK