Chaque jour l'hépatite tue des milliers de personnes, prévient l'OMS

La maladie est la deuxième cause infectieuse de décès dans le monde, avec 1,3 million de morts par an, soit autant que la tuberculose, une autre cause de mortalité infectieuse, selon le Rapport mondial sur l’hépatite 2024 de l’Organisation mondiale de la santé(OMS).

« Ce rapport dresse un tableau inquiétant », a déclaré le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Malgré les progrès réalisés à l’échelle mondiale dans la prévention des infections par l’hépatite, le nombre de décès augmente parce que trop peu de personnes atteintes d’hépatite sont diagnostiquées et traitées ».

Un changement de cap rapide

Bien que de meilleurs outils de diagnostic et de traitement soient disponibles et que les prix des produits diminuent, les taux de couverture des tests et des traitements ont stagné, indique l’agence des Nations Unies pour la santé dans le rapport, publié à l’occasion du sommet mondial sur l’hépatite.

Toutefois, l’objectif d’élimination de l’OMS d’ici à 2030 devrait pouvoir être atteint si des mesures rapides sont prises dès à présent.

« L’OMS s’est engagée à aider les pays à utiliser tous les outils à leur disposition – à des prix accessibles – pour sauver des vies et inverser la tendance », a déclaré le chef de l’OMS.

La salle d’attente d’un dispensaire au Rwanda. La couverture vaccinale contre l’hépatite B à la naissance n’est que de 45 % au niveau mondial, et de moins de 20 % dans la région africaine de l’OMS.

Augmentation des décès

Selon le rapport, plus de 6.000 personnes sont infectées chaque jour par l’hépatite virale.

De nouvelles données provenant de 187 pays montrent que le nombre estimé de décès dus à l’hépatite virale est passé de 1,1 million en 2019 à 1,3 million en 2022. Parmi ces décès, 83% sont dus à l’hépatite B et 17% à l’hépatite C.

Selon les estimations actualisées de l’OMS, 254 millions de personnes…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR