Cisjordanie : La guerre « masquée » de Netanyahou

Stéphanie Latte Abdallah est historienne et anthropologue du politique, directrice de recherche au CNRS. Elle est également l’auteure de La toile carcérale, une histoire de l’enfermement en Palestine publié aux éditions Bayard. Nous l’avons reçu au Média pour revenir sur la situation en Cisjordanie occupée où la violence de l’armée israélienne et des colons s’accentue contre les palestiniens depuis le 7 octobre.

Selon le ministère palestinien de la santé, près de 240 Palestiniens ont été tués par des soldats ou des colons. Les diplomaties européenne et américaine ont condamné à plusieurs reprises la recrudescence des attaques des colons et des soldats israéliens contre les civils palestiniens. Mais Israël n’en a que faire. Le gouvernement a débloqué 105 millions de dollars supplémentaires en faveur des colonies de Cisjordanie. Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, s’est déclaré “consterné d’apprendre qu’en pleine guerre, Israël a accordé de nouveaux fonds à la construction de nouvelles colonies illégales ».

La colère enfle en Cisjordanie, des experts comparent ce territoire occupé à un chaudron qui risque d’exploser. Doit-on craindre l’ouverture d’un deuxième front en Cisjordanie ? Au fond, est-ce qu’Israël n’est pas déjà en guerre contre les palestiniens de ce territoire occupé ? Ces questions se posent aujourd’hui avec une acuité particulière. Hier encore, deux jeunes enfants ont été tués par des soldats dans le camp de Jénine où l’armée israélienne y multiplie les incursions.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média