Contre France Travail, pour l'assurance chômage, mobilisation le 29 et le 30 avril

Depuis 2018, le gouvernement macroniste attaque l’assurance chômage et les droits des travailleur.euse.s privé.e.s d’emploi. Ce lundi 29 et ce mardi 30, le CTPEP-CGT sera mobilisé dans toute la France pour lutter contre ces nouvelles attaques.

Promesse du président, la création de France Travail se présentait comme la clé vers le plein-emploi. Or, il s’avère que la priorité a été de s’attaquer aux droits liés à l’assurance-chômage, réduits de 25% dès le 1er février 2023. À l’aube de la transformation majeure, qui prévoit l’intégration de Pôle Emploi, Cap Emploi, des Missions Locales et du RSA sous une seule bannière pour le 1er janvier 2025, les contours flous et les décisions unilatérales du gouvernement ne font qu’augmenter notre appréhension quant à l’avenir des droits des travailleurs précaires et privés d’emploi. La réforme rentrée en vigueur depuis trois mois étant restée sans mise en application concrète, nous pouvons alors nous emparer de ce vide pour réaffirmer nos droits !

À quoi vont ressembler les 15 heures d’activité bientôt obligatoires pour tous les bénéficiaires ? Pour le moment où tout est permis dans les 29 départements relancés en urgence pour des expérimentations, puisque visiblement le gouvernement est à court d’arguments pour défendre une mesure rendant l’exploitation encore plus grande. Quels seront les rôles du préfet, du président-e de département, et du directeur-ice de Pôle Emploi dans la gouvernance locale ? Une réunion serait prévue au début de l’été, mais encore une fois il sera plus facile pour les décideurs de se renvoyer la balle plutôt que de prendre leurs responsabilités.

Et puis quid des droits des travailleur-euses handicapé-es, des accident-ées du travail, quid de la protection de nos données personnelles ? La fuite massive qui a eu lieu le 13 mars dernier confirme et renforce toutes nos inquiétudes sur le sujet.

Les seul-es qui…

La suite est à lire sur: lenumerozero.info
Auteur: