Corée du Sud: l'acteur de "Parasite" Lee Sun-kyun retrouvé mort

L’acteur sud-coréen Lee Sun-kyun, célèbre pour son rôle dans le film « Parasite » porté en triomphe aux Oscars 2020, a été retrouvé mort, dans des conditions s’apparentant à un suicide, a rapporté mercredi l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Le comédien âgé de 48 ans a été retrouvé à l’intérieur d’un véhicule dans le centre de la capitale Séoul, a précisé Yonhap, citant la police.

Lee Sun-kyun faisait l’objet d’une enquête de police pour des soupçons d’usage de cannabis et d’autres psychotropes.

Ce scandale a entaché son image d’acteur à succès, le privant d’apparitions à la télévision et de contrats publicitaires, selon plusieurs médias sud-coréens.

Il est apparu dans plusieurs longs-métrages du réalisateur Hong Sang-soo, dont « Haewon et les hommes » en 2013.

C’est avec « Parasite », sous la direction de Bong Joon-ho, qu’il a accédé à la notoriété internationale, dans le rôle de père d’une famille richissime, qui se rapproche à ses dépens de la famille pauvre qu’elle emploie.

Son dernier film, « Sleep », où il campe le rôle d’un mari somnambule qui terrorise sa femme, a été présenté, hors compétition, au festival de Cannes 2023, dans la catégorie « Semaine de la critique ».

Il s’était exprimé aux journalistes fin octobre, avant un interrogatoire dans un commissariat de police de la ville d’Incheon, près de Séoul.

« Je m’excuse sincèrement d’avoir déçu de nombreuses personnes en étant impliqué dans un incident aussi désagréable », avait-il déclaré.

« Je suis désolé pour ma famille qui endure une douleur si difficile en ce moment (…) Encore une fois, je m’excuse sincèrement auprès de tout le monde », avait-il ajouté.

La loi sud-coréenne est très sévère en matière de consommation de stupéfiants.

Le président Yoon Suk Yeol a appelé cette année à des mesures plus strictes pour éliminer le trafic de stupéfiants, dans un pays où la vente de cannabis est passible de la prison à…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: