Crest : Mariton va « démissionner » pour tenter de faire perdurer son système

Les rumeurs de démission du seigneur de Crest Hervé Mariton se sont confirmées samedi 6 janvier.
Il a régné sans partage sur la mairie pendant 29 ans, enkysté au trône depuis 1995 !

Bon débarras !
Il annonce, apparemment pour des motifs de basse stratégie électoraliste (et non de santé), démissionner à l’été 2024 au profit de sa première adjointe Stéphanie Karcher.

De nombreuses personnes, de tout bord, à Crest et dans les environs, en ont plus qu’assez des méthodes, projets, actions et politiques du tyran local.
Sur les marchés et dans les chaumières, la possibilité de sa démission était évoquée ses derniers temps, on n’osait y croire, et voilà que c’est confirmé. Un très (trop) long cauchemar s’achève ?
Voilà au moins une (petite) bonne nouvelle pour 2024 !

Un long cauchemar s’achève ?

 Hervé Mariton est connu pour être un ulltra-libéral extrémiste, violemment allergique à tout ce qui peut ressembler à la gauche ou à l’écologie, un archaïque revendiqué et fier de l’être (adepte du capitalisme le plus radical et de l’autoritarisme crasse, contre le mariage homo…), un méprisant sexiste qui s’étendait souvent en logorrhées interminables et délirantes, un dominateur avide de pouvoir qui utilisait sans limites les institutions non-démocratiques existantes pour imposer ses vues d’un autre âge. Ses « qui est pour – qui est contre – qui s’abstient » expéditifs, avec vote systématique de tous ses diktats par ses sbires au conseil municipal, sont restés défavorablement célèbres.
Le futur ex-maire Hervé Mariton est toujours membre de LR, ce parti de droite extrême qui semble à présent vouloir fusionner avec l’extrême droite. Hervé Mariton est lui-même très proche des idées d’extrême-droite sur de nombreux points depuis longtemps.

Hervé Mariton avait été ré-élu maire de Crest de justesse en 2020 à l’aide de diverses tricheries que n’avaient pas voulu…

La suite est à lire sur: ricochets.cc
Auteur: