Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols
Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols, par Jean-Louis Lasserre

Les résidus de la méthanisation polluent les sols dans le Lot

menace pour les eaux souterraines

Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols
Par Jean-Louis Lasserre
Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols
Source : Reporterre.net
Publié le 18 juillet 2018

Le Lot connaît un fort développement de la méthanisation, ce procédé de production de gaz à partir de déchets organiques. Or, selon l’auteur de cette tribune, la solution choisie dans le département d’épandage massif des résidus menace directement la faune et les eaux potables.

Le Lot subit un fort développement de la méthanisation. Ces unités sont de type industriel (Bioquercy à Gramat ; 64.000 tonnes d’intrants), ou semi-industriel (Mayrac : 14.500 tonnes). Quatre autres (68.000 tonnes au total) sont en cours d’étude. Ces unités produisent du biogaz, transformé en l’électricité, avec production d’eau chaude et de digestat. Ce dernier, résidu du processus de méthanisation, est stocké puis épandu.

Ce digestat brut liquide est la forme la moins élaborée, la moins coûteuse et la plus impactante pour les sols très peu épais sur les calcaires du causse. Il est partiellement « hygiénisé », c’est-à-dire qu’il n’est pas dénué de tout germe pathogène agressif (kystes de parasites, Bacillus cereus et clostridies), de virus émergent, ni de résidu d’antibiotiques. Assimilé à un engrais, il vient en substitution des engrais minéraux et des lisiers, sans toutefois les remplacer complètement. Il est très sensible au ruissellement.

La surface totale concernée dans le Lot englobe plus de 10.000 ha. Son épandage constitue une menace majeure pour les eaux souterraines et nos captages AEP (alimentation en eau potable), parce qu’une partie de ces produits a toutes les chances d’être lessivée et entraînée rapidement dans l’eau souterraine, origine exclusive de l’eau du robinet de tout le département du Lot.

La suite est à lire sur reporterre.net (article en accès libre)
Photo: © Lasserre sauf – Chapô : une unité de méthanisation des effluents d’élevage à Mayrac, dans le Lot.
Pour Soutenir reporterre.net 👉 https://reporterre.net/donate