Depuis 2020, 1% des plus riches ont capté 63% des richesses produites dans le monde

Révélé le 16 janvier, le nouveau rapport d’Oxfam sur les inégalités mondiales montre que depuis 2020, 1 % des plus riches ont acquis 63 % des richesses produites mondialement. Comme en France, les ultra-riches se sont considérablement enrichis depuis 2020, et la précarité des plus pauvres s’est d’autant plus aggravée.

L’étude a été révélée à l’occasion du Forum économique mondial de Davos. Les milliardaires à travers le monde ont gagné plus de 2,7 milliards d’euros par jour depuis le début de la crise. En 2022, les entreprises des secteurs agro-alimentaires et énergétiques ont plus que doublé leurs bénéfices.

L’explosion du prix de l’énergie et des prix de première nécessité frappe en particulier les plus précaires. Plus de 820 millions de personnes souffrent aujourd’hui de la faim, dont 60 % sont des filles et des femmes.

En France, en 2022, une personne sur dix n’a pas réussi à payer ses factures en temps et en heure. A titre de comparaison, les dix premiers milliardaires français ont augmenté leur fortune de 189 milliards d’euros. Cela représente une hausse de 58 %, et l’équivalent de deux ans de facture de gaz, de carburant et d’électricité de l’ensemble des Français.

Lire aussi : Quand le coût de la vie augmente, les profits des ultra-riches explosent

Bernard Arnault est désormais l’homme le plus riche du monde, avec une fortune équivalente à celle cumulée de 20 millions de français et de françaises.

Cinq milliardaires français sur six sont plus riches qu’avant la pandémie. D’après le rapport, « la réponse publique à la crise du coronavirus a provoqué la hausse la plus importante jamais enregistrée de fortune des milliardaires ».

Lire aussi : Fin de l’ISF et flat tax : la politique fiscale de Macron a fait exploser les revenus des 0,1 % les plus riches

Les plus précaires sont également devenus plus pauvres. Selon le rapport : « Si le gouvernement a dépensé des dizaines de milliards d’euros pour combattre la crise de la vie chère, ce sont les riches qui ont davantage bénéficié des mesures gouvernementales. Selon l’Insee, entre janvier 2022 et juillet 2022, les Français ont perdu 760 euros, malgré l’intervention du gouvernement. »

Cécile Duflot, directrice d’Oxfam France, a développé à l’occasion de la sortie du rapport auprès de Libération :

« La contribution des ultra riches est indispensable et doit être mise en place très rapidement. Un impôt sur la fortune de 2 % sur les…

La suite est à lire sur: lareleveetlapeste.fr
Auteur: Maïté Debove