Derrière la polémique Omar Sy : la France face à ses démons en Afrique

Il est l’un des acteurs français les plus en vogue depuis plusieurs années déjà. Intouchables, le film d’Olivier Nakache et Eric Toledano l’a révélé au grand public en 2011. Depuis il enchaîne les succès. Mais ce n’est pas pour son prochain film qu’il fait l’objet de discussions endiablées sur les réseaux, mais pour l’entretien qu’il a donné au Parisien ce 1er janvier.

Le journal en parle encore aujourd’hui dans ses colonnes : « Un échange nourri et passionnant avec Omar Sy sur la guerre, de celle que raconte son film « Tirailleurs » sur 1914-1918, dans les salles ce mercredi 4 janvier, à celles d’aujourd’hui.”
Dans cet entretien, l’acteur déclarera entre autres : “L’Ukraine n’a pas été une révélation dingue pour moi. (…) Je suis surpris que les gens soient si atteints. Ça veut dire que quand c’est en Afrique vous êtes moins atteints ?”

Selon le Parisien, c’est l’eurodéputée macroniste Nathalie Loiseau qui ouvra les festivités avec un tweet cinglant : “Non, Omar Sy, les Français ne sont pas « moins atteints » par ce qui se passe « en Afrique ».La polémique est alors lancée et tout le monde s’y engouffre.

Dans cet entretien d’actu, nous allons nous demander ce que cette polémique bien vide vient révéler. Évidemment un racisme malheureusement encore bien systématique dans notre société française, mais aussi une méconnaissance des enjeux internationaux et de l’Histoire.

Pour en parler, notre journaliste Cemil Şanlı reçoit sur le plateau du Média deux invités, Thomas Dietrich, journaliste également au Média et Aïssata Seck, conseillère municipale à Bondy, connue pour son engagement pour la mémoire des tirailleurs sénégalais.

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média