Des hommes de Paix

Des hommes de paix  !

Western- Eastern Divan Orchestra

Dans le passé, Yehudi Menuhin était un militant pour la paix. J’ai eu la chance de le rencontrer assez longuement avec sa sœur Hefziba, excellente pianiste, comme je le relate dans une tribune du « Crestois ».
Après la guerre Menuhin a participé à la réhabilitation de Wilhem Furtwangler, chef d’orchestre Allemand, qui a continué à diriger pendant la guerre, parfois devant des dignitaires nazis.
Mais Furtwangler a aussi protégé des musiciens juifs. On peut donc le considérer comme un résistant de l’intérieur.
Mon tout premier premier disque de musique « classique » a été le concerto pour violon de Beethoven par Menuhin et Furtwangler.

Aujourd’hui, Daniel Barenboim, pianiste et chef d’orchestre Isrraélo – Argentin, a fondé en 1991en compagnie d’Edward Said, philosophe Palestino -Américain, le « Western – Eastern Divan Orchestra ».
Cet orchestre de très haut niveau mêle des musiciens Israéliens, Palestiniens ainsi que quelques musiciens de pays limitrophes, (Égypte, Syrie… et même une percussionniste Iranienne).
On sait qu’Israël possède de nombreux musiciens de haut niveau – l’orchestre National est remarquable – mais, en général, on sait moins que la Palestine a aussi des musiciens de grand talent, capables de se produire dans un orchestre symphonique professionnel.
(leur interprétation de la 9e de Beethoven est au niveau des grands orchestres européens.)
Quand on regarde les vidéos, il est très difficile de distinguer qui est Israélien et qui est Palestinien.

Aujourd’hui la guerre a impacté les activités de l’ensemble – les tournées ont été provisoirement annulées. Les musiciens qui ont des amis des deux cotés sont profondément affectés.
Espérons que la musique reprendra ses droits et que les médias qui nous montrent quotidiennement les pires crapules du moment, gardera de la place pour des hommes de paix, Michel…

La suite est à lire sur: ricochets.cc
Auteur: