Diplomatie : pourquoi macron rate tout à l’étranger ?

“Sauveur de l’Europe” ; “leader du vieux continent” : en 2017, la presse s’était félicitée de l’élection d’Emmanuel Macron à la tête de la France. 5 ans plus tard, on constate qu’Emmanuel Macron n’a rien sauvé du tout…

En 2017, la presse internationale s’était félicitée de l’élection d’Emmanuel Macron à la tête de la France. Macron allait « sauver l’Europe » selon The Economist et devenir « le leader du vieux continent » selon le Times. 5 ans plus tard, on constate qu’Emmanuel Macron n’a rien sauvé du tout, ni le monde, ni l’Europe, pas même les apparences. Notre politique étrangère s’est peu à peu délitée, finissant par donner l’impression d’une confusion permanente. Les incessants coups d’éclats et coups de com’ de Macron finissent comme autant de coups d’épées dans l’eau. Guerre en ukraine, proche-orient, Afrique… la France perd en influence sur tous les tableaux. Notre puissance moyenne est devenue une puissance médiocre, s’accrochant aux lambeaux de sa grandeur passée et reniant ses principes.

Macron semble mis de côté sur le grand échiquier du monde, et même dans son pré-carré africain, la France est aujourd’hui honnie par les populations locales ; nos soldats plient peu à peu bagages. A l’aune de l’étonnant retournement de veste d’Emmanuel Macron face au président vénézuélien Nicolas Maduro, notre journaliste Thomas Dietrich analyse cinq ans de politique étrangère faite de petits renoncements et de grands désastres. 

La suite est à lire sur: www.lemediatv.fr
Auteur: Le Média