Du pétainisme transcendantal au cinéma : éloge d’Yves Boisset, auteur majeur et mésestimé

En cette période où le racisme le plus crasseux reprend de vives couleurs en France (jusqu’à voir ressurgir le phénomène des ratonnades) et où la parole politique atteint des sommets de cynisme, il est urgent de faire retour vers un cinéaste maltraité, voire ignoré depuis des dizaines d’années par la critique : Yves Boisset. Un auteur au sens strict de terme, qui a vu et décrit de manière extraordinaire les côtés sombres et profondément enracinés de ce qui fait (aussi) la France et son histoire.

Notre site est accessible à tous

Tous nos articles sont donc lisibles, sans abonnement. Blast a choisi ce modèle pour que toutes les personnes qui n’en ont pas les moyens puissent s’informer.

Vous pouvez faire un don à partir de 1€, et vous abonner à partir de 5€.

C’est grâce à vous que nous pouvons rester indépendants et accessible à toutes et tous.

Je soutiens Blast

Merci !

Crédits photo/illustration en haut de page : Diane Lataste

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast