Ecologistes, LPO et chasseurs s’unissent contre un parc photovoltaïque qui détruirait 20ha de bois communaux en Ardèche

Écologistes, LPO et chasseurs unis pour la Serre

Pour s’opposer au projet de parc photovoltaïque qui menace de détruire 20ha de la forêt de la Serre, une pétition a été lancée en septembre par Lionel Coste, président de l’association Qualité de vie à Grospierres et a déjà récolté sept cent signatures.

« C’est Rémy Ventalon, le fils du Maire qui m’a averti. Il est président de la chasse de la CCA. C’est intéressant de voir un chasseur contacter un méchant écologiste alors qu’à chaque fois que je lutte contre un projet personne ne répond.  Là, c’est un conflit de générations. » raconte Lionel Coste pour La Relève et La Peste

Ce n’est pas la première fois que Lionel Coste élève la voix pour protéger l’environnement. Récemment, il y a eu une ébauche pour une carrière de 30ha entre la commune de Sampzon et celle de Grospierres. Avec plusieurs associations (Qualité de vie à Grospierres, FIBER Nature et bois de Païolive), ils sont montés au créneau et ont récolté plus de 48 000 signatures contre le projet qui a fini par disparaître.

Aujourd’hui, ce sont 20 ha de bois communaux qui sont menacés. La montagne de la Serre est un massif de collines de plus de 14 km de long. Ce corridor écologique se dessine du Parc National des Cévennes jusqu’à la réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche.

« Ce serait sur le plateau du Planèze. La LPO ainsi que les chasseurs ont émis leur opposition. On est sur le domaine vital de l’aigle de Bonelli, emblématique du sud de l’Ardèche. Il y a aussi le faucon crécerelle, le pèlerin et le circaète qui ne sont pas loin. Des espèces protégées comme des plantes et des reptiles. C’est une aberration de projeter ça sur 20ha de bois communaux !

C’est le maire de Sampzon qui est en faveur du ce projet. C’est un retraité de l’ONF, il a une vision comme on l’avait dans cette institution à l’époque où l’on considérait que les bois…

La suite est à lire sur: lareleveetlapeste.fr
Auteur: Liza Tourman