En bref : Bruno « enterre », le lourd tribut des journalistes à Gaza…

De « Bruno demande » à « Bruno enterre »

Invité de France 3 le 7 janvier, Bruno Le Maire soutient mordicus que « les prix vont baisser dans les rayons au début de l’année ». Toutefois, le ministre surnommé « Bruno demande » « souhaite que les entreprises qui ont augmenté les salaires en 2023 continuent sur la même voie en 2024 ». En revanche, pour les plus modestes qui n’en peuvent mais, il enterre l’idée d’un chèque alimentaire – une promesse présidentielle de Macron –, qui n’était pas « la bonne voie à suivre ».

Gaza : le lourd tribut des journalistes

Moustafa Thuraya, un vidéaste pigiste collaborant avec l’AFP, et Hamza Al-Dahdouh, journaliste à Al Jazeera, ont été tués le 7 janvier à Gaza dans une frappe israélienne ciblée contre leur voiture. Cet assassinat « porte à 79 le nombre des journalistes tués à Gaza par des frappes israéliennes », comptabilise Reporters sans frontières. L’hécatombe serait même de « plus de 100 journalistes et professionnels des médias palestiniens », selon leur syndicat, qui réclame un soutien international.

97,1

C’est, en milliards d’euros, le montant record distribué en 2023 par les sociétés du CAC 40 à leurs actionnaires, selon la lettre financière Vernimmen. net. Soit 67,1 milliards en versement de dividendes et 30,1 milliards sous forme de rachats d’actions.

Apologie d’un populiste

Le nouveau président argentin, Javier Milei, « tente un choc économique libéral et un rapprochement géopolitique avec l’Occident. Audacieux, courageux, intelligent », a osé Nicolas Bouzou, chroniqueur économique d’Europe 1.

La suite est à lire sur: www.politis.fr
Auteur: Politis