En bref : le missile sur la Pologne, la coupe du monde, Kherson. — Djamel LABIDI

Ils ne sont préoccupés que de savoir si le missile était russe ou ukrainien. Et puis lorsque la vérité s’impose, et que Zelensky devient indéfendable, on s’intéresse surtout à expliquer cet “incident”, cette “erreur technique”. Le missile ukrainien aurait simplement raté sa cible pour aller finir sa course en Pologne. “Et puis, il y avait ce jour-là, tellement de missiles russes dans le ciel ukrainien”. Finalement, le coupable est vite trouvé, c’est la Russie. “S’il n’y avait pas cette guerre contre l’Ukraine, il n’y aurait jamais eu cet “incident”. C’est dit et redit d’une seule voix par le Secrétaire à la défense américain, par le Secrétaire général de l’OTAN, par les animateurs de plateaux des médias occidentaux. Bien sûr ! et si la Russie n’avait pas existé, et si l’Ukraine n’avait pas existé, et si le monde n’avait pas existé ! etc..etc.. Summum de la bêtise, des lapalissades en guise de raisonnement dans la pensée dominante en Occident.
Mais tout cela, en fait, ne sert qu’à éviter le véritable sujet, celui de Zelensky qui, à la faveur de cet évènement, n’a pas hésité à mentir pour appeler l’OTAN à entrer en Ukraine, pour appeler à une troisième guerre mondiale, pour risquer la fin du monde.
Mais cette fin du monde est arrivée, réellement, pour ces deux travailleurs agricoles polonais, dont personne ne parle. Ils ont été là , dans une guerre où ils n’ont rien à voir. Ils ont rencontré leur destin dans des circonstances incroyables, d’un missile venu du ciel qui a fondu sur eux , à l’endroit précis où ils travaillaient. Alors ? Qui est responsable ?

La coupe du monde

La coupe du monde a débuté. Le 19 novembre , le président de la FIFA, Gianni Infantino, dénonçait la campagne occidentale contre le Qatar. Mais le Qatar est en réalité un vieil ami de l’Occident. Il est un élément important du système financier et économique occidental. Il a investi des centaines de milliards de dollars aux États Unis, au Royaume Uni, en Allemagne, en France etc. C’est un allié fidèle. Il est protégé par le dispositif militaire américain. Il a participé à l’intervention armée occidentale contre la Libye. Cette campagne de critiques contre le Qatar apparait finalement comme une comédie. Quand on connait les vraies campagnes déclenchées par l’Occident quand il le veut, celle-ci apparait bien pâle, tout juste pour la forme, pour garder une certaine cohérence par rapport “aux valeur occidentales” et l’opinion publique.
Néanmoins le…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Djamel LABIDI Le grand soir