En pleine colère agricole, l’Union Européenne vote sur deux accords de libre-échange


Nouvelle provocation néolibérale contre les paysans


Le 22 novembre 2023, le Parlement Européen validait un accord de libre-échange entre l’Union Européenne et la Nouvelle-Zélande. Celui-ci prévoit de faciliter les «échanges commerciaux» entre l’Europe et cette île située à 20.000 kilomètres de la France. Ce jeudi 29 février deux nouveaux accords de libre échange sur les produits agricoles avec le Chili et le Kenya sont examinés. Pendant que les agriculteurs crient leur colère, l’Union Européenne les met en concurrence avec le reste du monde.

L’accord voté en novembre avec la Nouvelle-Zélande était déjà une aberration sur tous les plans. S’agissait-il d’importer des produits très spécifiques qu’on ne peut pas produire ici ? Pas du tout. Il a supprimé les droits de douanes sur les oignons, les pommes, le poisson, le vin, le lait et la viande de Nouvelle-Zélande. En clair, il crée une concurrence entre les agriculteurs européens et néo-zélandais, sachant que ce pays est le premier producteur mondial de lait. Et il va sans dire qu’importer à 20.000 kilomètres des produits agricoles que l’on fabrique ici est une catastrophe écologique.

Ce jeudi 29 février, les parlementaires européens se prononcent donc sur deux nouveaux accords, avec le Chili et le Kenya cette fois-ci. Des propositions fortement soutenues par la France. S’ils sont validés, ils vont à la fois contribuer à augmenter l’importation de produits agricoles ayant parcouru des milliers de kilomètres et continuer à tirer les prix vers le bas par un renforcement de la concurrence internationale.

L’accord entre l’Union Européenne et le Chili prévoir d’augmenter les quotas d’importation sans droit de douane pour des milliers de tonnes de porc, de bœuf ou de volaille, alors que la France en produit déjà suffisamment pour nourrir sa population et pour en vendre à l’extérieur.

Il autorise aussi des quotas d’importation de…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B