Enfants d'Israël , enfants de Palestine, c'est l'humanité qu'on assassine — Salah HORCHANI

Gaza « est devenue un cimetière pour des milliers d’enfants », a déclaré l’Unicef, dans un communiqué [1] Tant d’enfants furent des victimes de l’attaque du Hamas : qui, assassiné, qui, enlevé, qui, orphelin s’est retrouvéEt cent fois plus, d’une stratégie vengeresse qui s’en est pris à tout le peuple dont est issu l’ennemi juréAlors que les Gazaouis sont très peu nombreux, dans la branche militaire du Hamas, à être impliquésStratégie vengeresse qui a frappé, sans distinction, tous les habitants de Gaza, furent-ils étrangersElle a frappé aussi les établissements cultuels et culturels, comme les mosquées et l’Institut français [2] La tragédie de Wael Al-Dahdouh, journaliste vedette de la chaîne Al-Jazeera, mérite d’être racontée [3] Le 25 octobre, il a appris en direct la mort de sa femme et de ses deux enfants, alors qu’il décrivait Face caméra, les bombardements incessants de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, dans la soirée Outre sa femme et ses deux enfants, son petit-fils, qui était né 45 jours plus tôt, a été aussi tuéDes images poignantes l’ont montré en larmes, agenouillé au-dessus de leurs corps, dans un linceul blanc, enveloppés « Il s’agit d’une série d’attaques ciblées contre des enfants, des femmes et des civils », le reporter, a vitupéréLa dévastation du nord de Gaza est comparable, sur l’Allemagne nazie, aux bombardements alliésGaza a rejoint Cologne, Dresde, Hambourg, les villes qui ont subi les plus violents bombardements, commis, jamais [4] La situation à Gaza est terrible, le niveau de sa destruction est égal, voire a dépassé Celui des villes allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale et « le niveau de souffrances humaines constituait Un défi sans précédent », c’est ce que, Josep Borrel, le chef de la diplomatie européenne, a confirmé [5] Je disais donc, d’une stratégie vengeresse qui s’en est pris à tout le peuple dont est…

La suite est à lire sur: www.legrandsoir.info
Auteur: Salah HORCHANI