Espagne : les agriculteurs haussent le ton


La colère des agriculteurs n’est pas seulement française mais européenne. Alors qu’en France, le mouvement s’est éteint aussi vite qu’il a démarré, obéissant totalement à la FNSEA, chez nos voisins espagnols le mouvement est en pleine ascension.


Ces derniers jours, une grosse manifestation des agriculteurs catalans à eu lieu à Barcelone, et une partie d’entre eux a dormi sur la place centrale.

En Andalousie, la plateforme logistique de Mercadona, une grande chaîne de magasins, l’équivalent de Carrefour ou Leclerc, a été bloquée par les agriculteurs. La police les a délogé avec des grenades lacrymogènes, provoquant des affrontements.

À Logroño dans le nord de l’Espagne, des agriculteurs ont délogé la police physiquement d’une de leurs manifestation. Sur une autoroute Basque, les agriculteurs ont poussé une voiture de police qui empêchait l’avancée de leurs tracteurs. À Oviedo des affrontements ont eu lieu devant la présidence de la région.

En France, le mouvement a été totalement manipulé et mis en scène par le lobby des pesticides. Il était tellement inoffensif que la police a laissé faire et, finalement, personne n’a rien gagné à part la FNSEA et les agro-industriels qui ont obtenu le droit à polluer toujours plus. Les petits paysans sont même plus en difficulté maintenant qu’avant ce mouvement.


Peut-être qu’en Espagne, les agriculteurs entameront un véritable conflit pour défendre leur profession ?


La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: B