Financement des EPR2 : la France veut que la Suisse paie

« La France estime qu’il est opportun que les pays qui ne veulent pas de nouvelles centrales nucléaires chez eux, mais qui importent volontiers de l’électricité nucléaire de France, participent aux coûts de construction des nouvelles centrales prévues en France. » Cette déclaration provient d’un représentant du ministère français des Affaires étrangères, prononcée lors d’une rencontre fin mars avec des journalistes européens, selon ce que rapporte le média suisse alémanique NZZ am Sonntag.
La déclaration (…)

Lire la suite


En bref

/
Énergie
,
Nucléaire

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: