GAZA : Des drones tueurs diffusent des pleurs de bébés et de femmes pour faire sortir les habitants et leur tirer dessus

Gaza : des drones tueurs diffusent des pleurs de bébés pour piéger leurs victimes


Nous assistons actuellement au premier génocide d’un peuple assiégé et réduit à la famine, mais avec les moyens ultra-modernes qu’offre la technologie contemporaine. Un mélange entre les pratiques les plus barbares sorties tout droit de massacres médiévaux et l’usage sophistiqué de drones, d’intelligence artificielle et de reconnaissance faciale.


Dans cette dystopie, les habitants de Gaza décrivent une invention israélienne qui dépasse l’entendement en terme de cruauté : des drones israéliens qui «attirent les gens hors de leurs maisons en diffusant des sons de femmes et d’enfants en détresse» pour les tuer.

Le média Middle East Eye rapporte que « les quadricoptères israéliens emploient une nouvelle tactique “bizarre” consistant à diffuser des enregistrements audio de nourrissons et de femmes en pleurs afin d’attirer les Palestiniens vers des endroits où ils peuvent être pris pour cible» et raconte que «dimanche et lundi soir, les habitants des parties nord du camp de réfugiés de Nuseirat à Gaza se sont réveillés au son des bébés qui pleuraient et des femmes appelant à l’aide. Lorsqu’ils sont sortis pour localiser la source des cris et leur apporter de l’aide, des quadricoptères israéliens auraient ouvert le feu directement sur eux.» Une vidéo prise prise à Gaza a enregistré ces sons de pleurs.

Un habitant explique : «J’ai entendu une femme crier et crier à l’aide, disant : “Aidez-moi, mon fils est tombé en martyr”. Les bruits venaient de la rue et ils étaient bizarres. Certains hommes se sont précipités à notre secours, pour ensuite être abattus par les drones qui ont erré toute la nuit. Les habitants n’ont pas pu aider les victimes, car “les quadricoptères tiraient sur tout ce qui bougeait”.»

Des drones tueurs avaient déjà participé au grand massacre commis le 11 janvier dernier à Gaza, lors duquel les forces israéliennes avaient ouvert le feu sur une foule…

La suite est à lire sur: contre-attaque.net
Auteur: Phonax