“Gaza, Gaza, la Paillade est avec toi !” : à Montpellier, la mobilisation se décentre



La manifestation de soutien au peuple palestinien du 23 décembre s’est déroulée dans le quartier de la Paillade. (« Le Poing »)

Ce n’est pas dans le centre–ville de Montpellier, mais dans le quartier populaire de la Paillade que s’est déroulé la dixième semaine de mobilisation en soutien à la Palestine, ce samedi 23 décembre Dans leurs interventions, les organisateurs ont crée des ponts entre ce quartier et la bande de Gaza

14 h 50, soit dix minutes avant l’appel à manifester pour un cessez-le feu sur la bande de Gaza, les quelques personnes présentes près de l’arrêt de tramway Saint-Paul, à la Paillade, s’inquiètent : Y aura-t-il autant de monde que quand les manifestations se déroulent en centre-ville ?

Pour José-Luis Moraguès, co-animateur de la campagne BDS France-Montpellier, faire partir une manifestation depuis ce quartier populaire a du sens : “Le gros des troupes de nos manifestations viennent d’ici”, expliquera-t-il au micro. Petit à petit, l’espace se remplit, et les manifestants arrivent par paquets pendant que des interventions devant la sono se succèdent. Abdelkader, un riverain qui “a fait passer le mot dans les mosquées”, souhaite “la bienvenue” aux gens qui arrivent, dont beaucoup du quartier, en précisant, en français et en arabe, que cette manifestation “va faire honneur à la Paillade.”

C’est Youssef, membre du collectif des musulmans de Montpellier, qui mettra le plus en avant ce bout ségrégué de Montpellier dans son intervention : “Cette dixième manifestation se fait à la Paillade. Se rassembler, c’est un début, rester ensemble c’est un progrès, travailler ensemble, c’est le début de la réussite. C’est un quartier qui a une expérience forte des luttes contre les inégalités : pendant le Covid, on a vu naître une solidarité avec des jeunes qui ont monté un réseau d’aide alimentaire. Puis on a eu la loi…

La suite est à lire sur: lepoing.net
Auteur: Elian Barascud