Gaza : Guterres appelle à mettre en oeuvre la résolution du Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu immédiat

« Quand j’entends les mots ‘sécurité humaine’, je pense aux deux millions d’êtres humains à Gaza qui n’ont aucune sécurité, cherchant désespérément une protection contre la faim, la maladie et les bombardements israéliens incessants », a déclaré le chef de l’ONU à l’ouverture de cette réunion.

« Et je pense aux Israéliens qui ressentent une terrible absence de sécurité humaine, profondément traumatisés par les attaques terroristes du 7 octobre et soumis aux tirs aveugles de roquettes du Hamas », a-t-il ajouté. « Rien ne pourra jamais justifier ces attaques. Mais rien ne peut justifier la punition collective du peuple palestinien à Gaza ».

Il noté que les frappes aériennes israéliennes dévastatrices qui ont tué lundi des employés de l’ONG World Central Kitchen portent à 196 le nombre de travailleurs humanitaires tués dans ce conflit – dont plus de 175 membres du personnel de l’ONU. « C’est inadmissible – mais c’est une conséquence inévitable de la manière dont la guerre est menée », a-t-il dit.

Selon le Secrétaire général, cela démontre une fois de plus « la nécessité urgente d’un cessez-le-feu humanitaire immédiat, de la libération inconditionnelle de tous les otages et de l’expansion de l’aide humanitaire à Gaza – comme l’a exigé le Conseil de sécurité dans sa résolution de la semaine dernière ».

« La résolution doit être mise en œuvre sans délai », a-t-il martelé.

Multiples défis dans le monde

© WFP/Cheick Omar Bandaogo

Au Burkina Faso; une famille d’agriculteurs impliquée dans des activités de résilience

Plus largement, le chef de l’ONU a souligné que le monde est confronté à des défis très sérieux, qu’il s’agisse des conflits, de l’urgence climatique ou encore de la crise mondiale du coût de la vie.

Il a noté que les divisions croissantes et les inégalités…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR