Gaza : la justice administrative saisie de plusieurs demandes de suspension des ventes d'armes françaises à Israël

Six mois après le déclenchement de l’offensive israélienne contre Gaza qui a déjà fait plus de 33 000 morts (dont plusieurs milliers d’enfants) et 75 000 blessés, et alors que plusieurs pays ont d’ores et déjà suspendu leurs ventes de matériels militaires à Tel-Aviv : plusieurs associations et organisations non gouvernementales (ONG), considérant que ces armes « pourraient servir à commettre un génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre », ont engagé devant le Tribunal administratif de Paris trois procédures d’urgence exigeant que le gouvernement français renonce enfin à ce commerce mortifère.

Notre site est accessible à tous

Tous nos articles sont donc lisibles, sans abonnement. Blast a choisi ce modèle pour que toutes les personnes qui n’en ont pas les moyens puissent s’informer.

Vous pouvez faire un don à partir de 1€, et vous abonner à partir de 5€.

C’est grâce à vous que nous pouvons rester indépendants et accessible à toutes et tous.

Je soutiens Blast

Merci !

Crédits photo/illustration en haut de page : Diane Lataste

La suite est à lire sur: www.blast-info.fr
Auteur: Blast