Gaza ou la fin de l'humanité

Se taire devant le massacre perpétré par l’État d’Israël n’est plus possible, écrit Hervé Kempf dans cet édito. La violence occulte le principal défi de l’avenir : des conditions d’existence dignes pour toute la région. Des pluies diluviennes se sont abattues le 14 décembre sur la bande de Gaza, ajoutant encore des difficultés à une situation déjà intenable pour la population, soumise depuis plus de deux mois à une violence démesurée.
On compte — selon le ministère de la Santé du Hamas — plus de 18 000 morts (…)

Lire la suite


Édito

/
Monde
,
Politique

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Hervé Kempf