Giga-bassines, ni dans le Puy-de-Dôme, ni ailleurs !

Depuis plusieurs années, une poignée d’agro-industriels tente de s’accaparer l’eau un peu partout dans le pays. C’est maintenant au coeur de l’Auvergne, à l’est de Clermont-Ferrand (63), qu’avance le plus grand projet de giga-bassines jamais conçu en France : 2,3 millions de m3 d’eau sur 330 000 m² de bâche plastique !

Officiellement, le projet est porté par l’ASL des Turlurons, composée de 36 exploitations agricoles dont font partie le président de la multinationale Limagrain (4e semencier mondial) et 5 de ses administrateurs. Officieusement, c’est donc bien Limagrain qui pousse ce projet, dans l’intérêt de sécuriser sa production de maïs semence destinée à l’exportation, le tout financé à 70% par de l’argent public !

Ces giga-bassines se rempliront directement par pompage dans un des affluents de la Loire, l’Allier. La zone est pourtant classée Natura 2000 et supporte localement l’alimentation en eau potable de plus de 200 000 habitant·es. Cet accaparement va de pair avec la dégradation des sols, l’assèchement des écosystèmes, l’anéantissement de la biodiversité et la pollution des eaux par l’usage intensif de la chimie agricole.

Prochaine date de mobilisation : samedi 11 mai, RANDEAU FESTIVE ETTERMINÉE POUR LAFENSE DE L’EAU (Puy-de-Dôme)

La suite est à lire sur: lagrappe.info
Auteur: