Grève des enseignants : contre le « choc des savoirs », les parents aussi se mobilisent

Mi-mars, ils étaient une trentaine, puis quelques centaines, et désormais ils sont plus de 2 000. Eux, ce sont les membres du groupe WhatsApp « Parents d’élèves 44 », qui compte une quarantaine de sous-groupes, par établissement scolaire ou quartier. Veste verte et grands yeux clairs, la créatrice du groupe, Edith James, n’imaginait pas un tel succès. « Plus ça va et plus ce mouvement spontané prend de l’ampleur », s’enthousiasme cette assistante administrative, mère d’une petite fille scolarisée en CM1. Le 14 mars dernier, elle avait organisé une assemblée générale de parents, pour mieux comprendre la réforme du « choc des savoirs » qui suscite tant d’inquiétude chez les enseignants de son école.

Une trentaine de personnes du quartier avaient fait le déplacement, et cette boucle WhatsApp avait émergé pour continuer à échanger. De fil en aiguille, de nouveaux parents ont rejoint le mouvement et plusieurs actions ont été mises en place, avec le soutien des syndicats d’enseignants et de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE). Une manifestation organisée samedi 23 mars a ainsi réuni plus de 2 000 personnes dans les rues de Nantes, tandis qu’une opération « école déserte » était organisée le 28 mars. Le principe : ne pas envoyer ses enfants en classe avec pour mot d’excuse un message contre la réforme.

« Promesses de plateaux télé »

Comme au collège de la Noë Lambert, à Nantes, où très peu d’élèves ont franchi les grilles ce jour-là. Sur le parvis, Erwan et Lucie, qui travaillent tous les deux dans le cinéma, rejoignent tout juste le mouvement. « La mise en place de groupes de niveau va à l’encontre des valeurs d’entraide et de mixité que l’on apprend à nos enfants », expliquent ces parents non affiliés à la FCPE, comme la moitié des adultes présents ce matin-là. « Certains parents peuvent se dire que l’intention d’augmenter le niveau…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: Florence Pagneux, correspondante régionale à Nantes (Loire-Atlantique)