Guerre à Gaza : 300 000 tonnes de CO2 relâchées dans l'atmosphère

La guerre à Gaza est une catastrophe pour l’humanité. Elle fait également des ravages sur le plan environnemental, révèle une étude menée par des chercheurs issus notamment des universités de Lancaster et Queen Mary de Londres, relayée par The Guardian et Libération.
Selon cette analyse — qui n’a, pour le moment, pas encore été relue par des pairs —, les soixante premiers jours du conflit ont généré 281 000 tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Cela correspond à l’empreinte carbone annuelle de plus (…)

Lire la suite


En bref

/
Climat

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: