Guerre à Gaza : la liberté d'expression en question dans un contexte de répression sur des campus universitaires

« La crise de Gaza est en train de devenir une véritable crise mondiale de la liberté d’expression », a déclaré Mme Khan, Rapporteur spéciale des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression. « Cela aura d’énormes répercussions pendant longtemps ».

Partout dans le monde, des manifestations ont appelé à la fin de la guerre, qui a débuté en octobre à la suite d’attaques menées par le Hamas contre Israël, qui ont fait 1.200 morts et 250 personnes prises en otages, dont une centaine sont toujours en captivité à Gaza.

Depuis lors, selon le ministère de la Santé de l’enclave palestinienne, les opérations militaires israéliennes ont tué plus de 34.000 Palestiniens à Gaza, désormais confrontée à une famine due, selon des agences des Nations Unies, aux restrictions imposées par Israël à l’acheminement de l’aide.

Lors d’un entretien exclusif à ONU Info, l’experte a soutenu que la manière dont la liberté académique est restreinte aux États-Unis porte atteinte aux droits des personnes à manifester contre la guerre et l’occupation en cours, y compris sur les campus des université d »élite de l’Ivy League telles que les universités de Columbia, Harvard et Yale.

« L’une après l’autre, les têtes des dirigeants des universités de l’Ivy League tombent. Elles ont été coupées », a-t-elle déclaré. « Il est clair que cela polarise encore plus le climat politique sur cette question entre ‘eux’ et ‘nous’ ».

Irene Khan, Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la liberté d’expression et d’opinion.

Confusion entre opinions politiques et discours de haine

Soulignant la montée inquiétante des discours de haine de part et d’autre des manifestations, Mme Khan a néanmoins déclaré que les gens devaient être autorisés à exprimer leurs opinions politiques.

Dans beaucoup de ces manifestations, il y a une confusion entre…

La suite est à lire sur: news.un.org
Auteur: Nations Unies FR