Guerre en Ukraine : l’armée russe ouvre un nouveau front dans la région de Kharkiv

À la mi-mai, l’armée ukrainienne sera confrontée à « une situation difficile » : la prédiction faite le mois dernier par le patron du renseignement militaire ukrainien, Kyrylo Boudanov, s’est vérifiée dès ce vendredi 10 mai avec l’ouverture par les forces russes d’un nouveau front sur une étroite portion frontalière au nord de Kharkiv, la deuxième ville du pays.

Le début de l’opération russe a suscité en Ukraine un cocktail de confusion, d’anxiété et de rassurantes déclarations officielles, lot habituel des premiers jours d’offensives obscurcies par le brouillard de guerre. Situation « totalement sous contrôle », assurait samedi 11 mai le gouverneur régional Oleh Syniehoubov, en évoquant tout de même de violents combats à la frontière. Mais le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Oleksandr Syrsky, reconnaissait dès le lendemain, dimanche 12 mai, que « la situation dans la région de Kharkiv s’est fortement dégradée (…),nos forces font tout leur possible pour tenir les lignes défensives. »

« La situation continue de se compliquer »

L’assaut russe n’a pas pris Kiev par surprise : une multitude de sources ukrainiennes évoquait depuis plusieurs semaines la possibilité d’une offensive en direction de Kharkiv ou, à 120 kilomètres au nord-ouest, du côté de Soumy. Côté pile, celle-ci reste pour l’heure d’une faible ampleur, limitée à des assauts d’infanterie soutenue par l’aviation. Côté face, ces faibles moyens ont tout de même permis à l’armée russe de s’emparer d’au moins six villages et de frapper à la porte de la ville frontalière de Vovtchansk, pilonnée depuis quelques jours par de dévastatrices bombes planantes.

« Des succès initiaux à la frontière ne signifient pas que la défense ukrainienne est en échec, tempère Emil Kastehelmi, un analyste militaire finlandais qui a récemment visité les positions ukrainiennes près de la ligne de…

La suite est à lire sur: www.la-croix.com
Auteur: Fabrice Deprez, correspondant à Kiev (Ukraine)