Ils avaient peint un avion en vert : « Votre cause est juste », reconnaît le procureur

Neuf militants de Greenpeace ont été jugés à Bobigny pour avoir repeint un avion en vert afin de dénoncer le greenwashing. Ils ont défendu la légitimité de leur action, menée au nom de la liberté d’expression.
Bobigny (Seine-Saint-Denis), reportage
En situation d’urgence climatique absolue, est-il juridiquement condamnable de dénoncer le mythe de l’avion vert ? Et de le faire en s’introduisant frauduleusement dans une zone sécurisée de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, en grimpant sur l’aile et le (…)

Lire la suite


Reportage

/
Luttes
,
Transports
,
Justice

La suite est à lire sur: reporterre.net
Auteur: Vincent Lucchese