Inauguration d'une nouvelle centrale à béton

L’entreprise Paquet, installée à Fontaine-les-Dijon, a inauguré le 17 novembre dernier sa nouvelle centrale à béton.

Alors que certaines régions réfléchissent déjà au terme de la construction en béton [1], à Dijon, on inaugure une nouvelle centrale vantée pour sa productivité. Ça se passe à Fontaine-les-Dijon, juste en face de la Rubs, friche en rive du Suzon menacée d’être bétonnée. La nouvelle centrale à béton est composée de quatre silos d’une capacité de 60 tonnes chacun. Et elle est capable de fournir 50 m2 de béton à l’heure, soit 15 000 m2 par an, pas moins de 5 fois plus que l’ancienne centrale. Les entrepreneurs et politiciens sont très fiers de leur nouveau jouet et se gaussent de participer à la noyade du monde sous le béton.

Le pire est qu’ils se croient écolos, affirmant que leur nouvelle centrale est conforme aux attentes écologiques. C’est-à-dire qu’elle va permettre de faire des économies d’énérgies, que les boues sont évacuées en carrière et que l’eau de lavage est recyclée. C’est hallucinant d’entendre encore des choses pareilles aujourd’hui. Espérons que la crise de la construction entraînera dans sa chute le monde du béton.

La suite est à lire sur: dijoncter.info
Auteur: